Comme les économies réalisées par le Grand Dax sur 20 ans.

Prélevée au niveau de l’hôpital thermal, l’eau minérale dacquoise (60°C) alimentera les différents bassins (1 700 m3). Les calories récupérées, en raison de sa haute température, permettront de chauffer tous les espaces du bâtiment. “Nous avons la chance d’avoir une ressource en eau importante, il était donc logique de l’utiliser pour des raisons économiques et écologiques. L’étude réalisée a montré que nous allons passer d’un coût de fonctionnement annuel (facturation de l’eau potable et du gaz) de 300 000 euros à 200 000 euros TTC. En absorbant le coût de l’installation, la durée d’amortissement est de 6 à 7 ans pour un gain total d’un million d’euros sur 20 ans” précise Elisabeth Bonjean, présidente du Grand Dax.

Plus d’informations dans notre magazine de juin-juillet

Le chiffre de la semaine : 1 million d’euros

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *