Après 8 mois de fermeture et une rénovation totale, le Nautile, centre aquatique de la Communauté d’agglomération de Villefranche-sur-Saône (69), a rouvert ses portes depuis mi-juin. Du gros œuvre aux salles de remise en forme, en passant par les bassins et les vestiaires, l’établissement a fait peau neuve.

Fin 2017, le conseil communautaire de l’Agglomération de Villefranche-sur-Saône a validé la réhabilitation du Nautile : construit en 1996, il nécessitait un bon lifting. “Situé au nord de Lyon, notre territoire compte 74 000 habitants, répartis dans 18 communes dont 13 rurales. Villefranche-sur-Saône est la ville centre et doit pouvoir compter sur un centre aquatique performant afin d’apporter une offre de services de qualité aux habitants. Le sport, comme la culture, fait partie des leviers importants pour créer une dynamique au sein d‘une collectivité. De plus, ce type de structure est nécessaire dans le cadre de l’apprentissage de la natation” argumente Daniel Faurite, président de la Communauté d’agglomération. Comme souvent avec ce type de projet, la question de la rénovation profonde ou de la construction d’un autre équipement s’est inévitablement posée : les élus ont opté pour la première solution afin de garder l’emplacement d’origine et la qualité architecturale du bâtiment existant, mais également pour des raisons budgétaires, une nouvelle construction multipliant le budget par trois environ.

L’équipement étant géré par Récréa depuis le 1er janvier 2018 dans le cadre d’une délégation de service public de 6 ans, la société a, bien évidemment, participé à la réflexion globale et conseillé les élus afin d’optimiser les différents espaces en fonction de la structure existante. Quasiment tout a été repensé pour transformer cet équipement en un espace dédié aux plaisirs aquatiques et à la forme pour tous les publics et toutes les attentes (familles, sport, santé, bien-être…).

De nouveaux espaces plus confortables
Tout d’abord, le bassin de 25 m a été réaménagé : désormais en inox, pour des raisons d’esthétisme et de durabilité, il bénéficie d’une profondeur variant entre 1,30 et 1,80 m, idéale pour une pratique diversifiée des activités aquatiques (natation, apprentissage et aqua-fitness). L’espace aquatique comprend également un bassin ludique de 100 m2 avec une rivière et des banquettes à bulles, mais aussi une pataugeoire et un toboggan de 100 m de long, un équipement rare dans la région.

Par ailleurs, les deux salles de musculation ont été regroupées pour former un espace cardio-musculation relooké, d’une surface d’environ 100 m2, avec 25 machines de dernière génération (tapis, vélos, rameurs…), une zone de vestiaires et une vue périphérique sur les bassins. De plus, une salle pour les cours de fitness a été construite : elle accueille une trentaine de cours de différentes intensités chaque semaine (Blueball®, body pump, body balance, TRX…). En outre, l’espace bien-être (environ 200 m2) a complètement été réaménagé avec de nouveaux équipements :
jacuzzi et sauna extérieurs, grotte de sel, fontaine de glace et tisanerie. L’espace extérieur, quant à lui, a aussi été restructuré avec un snack, des aires de jeux humides et une structure gonflable pour les enfants.

Enfin, la collectivité a décidé d’apporter plusieurs nouveaux services aux usagers : cabines pour se changer plus spacieuses, sièges bébés dans les douches, espace boutique avec cabine d’essayage, espace lounge, réservation en ligne…

Les transformations techniques
La transformation du Nautile a concerné les aspects fonctionnels (bassins, vestiaires, espace fitness et bien-être), esthétiques (accueil, façades ou encore 2 000 m2 de carrelage ont été renouvelés) mais aussi technique, comme l’indique Mikael Vannier, directeur du centre aquatique : “Tout d’abord, les centrales d’air ont été en partie remplacées : elles sont désormais sept, une par espace, avec des puissances variables mais adaptées, pour un total de 65 700 m3/h. Concernant le traitement d’eau, les circuits ont été découplés car auparavant les bassins étaient liés entre eux. Le fait de sectoriser permet d’optimiser le système. De plus, le bassin sportif étant moins profond qu’avant, il y aura moins d’eau à traiter”. Le système de filtration à sable ayant été rénové en 2010, il a été conservé, sauf pour le bassin ludique pour lequel un système de filtration à diatomées a été installé. La principale raison vient du gain de place : un seul filtre à diatomées étant capable de remplacer plusieurs filtres à sable. Le tout avec une excellente finesse de filtration (de l’ordre de 1 micron). Enfin, de manière classique, le centre aquatique est chauffé grâce à deux chaudières à gaz de 854 et 400 kW.

Un grand choix d’activités avec une tarification simplifiée et avantageuse
Outre les 30 cours de fitness, le Nautile propose environ 50 % d’activités aquatiques et natatoires en plus : une nouvelle programmation des aquasports avec 32 cours hebdomadaires et de nouvelles activités telles que Aquafitness, Aquarelax, Aqua power ou Domin’O© (une méthode douce et innovante pour profiter pleinement des plaisirs de l’eau), sans oublier les incontournables cours de BodyPalm© et Aquabiking. De plus, un nouveau créneau dédié à la famille a été mis en place le samedi matin (cours de bébés nageurs et kids mania©), tout comme des “aprèm ludiques© (bassins animés pour les enfants) le mercredi, le samedi et pendant les vacances. L’établissement organise aussi les anniversaires des enfants.

En parallèle, le gestionnaire propose des nouvelles formules qui s’adaptent en fonction des envies et des possibilités de chacun. Par exemple, un pass famille (2 adultes et 2 enfants) est désormais disponible toute l’année à 22 € (19 € pour les habitants de l’agglomération) pour l’entrée à l’espace aquatique. Le prix des séances d’activités varie entre 12 et 16 €. “De plus, quatre formules mensuelles d’abonnement sont proposées, de l’espace aquatique simple à une offre regroupant l’espace aquatique, le plateau de cardio-musculation et les activités “premium”, pour un coût compris entre 20 et 53 . Quelle que soit la formule choisie, une option supplémentaire pour l’espace bien-être est possible à 16 euros/mois” décrit Mikael Vannier. Il est également possible de souscrire à un abonnement annuel ou flexible, permettant de changer de formule ou d’arrêter à tout moment.

A termes, l’objectif du gestionnaire est de doubler le nombre d’abonnés pour atteindre les 1 500 et dépasser les 200 000 entrées annuelles (contre environ 150 000 l’année précédant les travaux).

Plus d’une vingtaine de personnes pour gérer le site
Pour gérer l’établissement, l’équipe est composée de plus d’une vingtaine de personnes : un directeur, un responsable opérationnel, une dizaine d’éducateurs (bassins et espace fitness), 6 conseillers clientèle, 5 agents d’entretien et un technicien gérant la petite maintenance. “Certaines personnes sont présentes depuis l’ouverture du site, d’autres déjà depuis quelques années. Lors de la prise de possession de l’équipement, nous avons mis en œuvre un programme de 16 formations (pour un total 830 heures cumulées) pour le personnel concernant l’accueil, la sécurité, les nouveaux équipements, les activités… afin que tout le monde soit parfaitement opérationnel” ajoute le directeur.

La profonde rénovation du Nautile va permettre inévitablement d’attirer davantage d’usagers. L’établissement devrait donc rayonner au-delà de notre territoire et créer une réelle dynamique” conclut Daniel Faurite.

Attirer plus d’usagers grâce à une offre diversifiée, l’exemple de Villefranche-sur-Saône

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *