Après plusieurs années de travaux, la rénovation de la piscine du quartier de la Fontaine d’Ouche à Dijon (21) vient d’être terminée. Le montant total du chantier est d’environ 1,5 million d’euros TTC.

En 2006, Dijon Métropole avait réalisé un schéma directeur des piscines qui avait montré un manque de bassins et un vieillissement des structures existantes. Ainsi, en 2010, la piscine olympique a été construite, avant que la collectivité se penche sur la réhabilitation des établissements vétustes. En parallèle de la reconstruction et l’agrandissement de la piscine du Carrousel (ouverture prévue en fin d’année), gérée par la Métropole, la Ville de Dijon a souhaité moderniser ses deux piscines de proximité, dont celle de la Fontaine d’Ouche, inaugurée en 1975, disposant d’un bassin sportif (6 couloirs) et d’un petit bassin. Ne pouvant pas se permettre de fermer l’établissement, les élus ont décidé de réaliser les travaux en plusieurs tranches, avec comme objectif de fermer uniquement 4 à 6 semaines par an lorsque c’était indispensable.

Modernisation des performances énergétiques…
En 2015-2016, la première étape a consisté à rénover le système hydraulique, avec un procédé de recyclage de l’eau à 100 % et de récupération des calories au niveau des eaux usées. Le tout pour un montant de 312 000 euros TTC.
En 2017, les opérations ont été nombreuses. Tout d’abord, il y a eu le remplacement de la centrale de traitement d’air qui était d’origine (340 724 euros TTC) : désormais, c’est une centrale double flux avec un système de déshumidification, un équipement traditionnel pour les piscines actuelles. Ensuite, le hall bassin est maintenant équipé d’un éclairage led (300 lux) : “il est sectorisé en 4 zones : grand bassin (droite/gauche) et petit bassin (droite/gauche). Il est possible de graduer manuellement de 10 à 100 % selon le niveau de luminosité extérieure. Ce sont directement les maîtres-nageurs qui s’en chargent et tout se passe très bien. L’investissement a été d’environ 40 000 euros TTC. Au total, entre l’eau, l’électricité et le chauffage, nous avons réalisé 30 % d’économie sur notre budget de fonctionnement annuel, soit environ 60 000 euros” explique Mathieu Abbate, directeur du service des sports de Dijon.
En outre, une rénovation totale de la toiture a été effectuée : seule la charpente métallique a été gardée, puis une toile tendue avec bacs aciers a été installée, avec une isolation par l’extérieur. De plus, l’accueil a été réaménagé, avec notamment du mobilier plus accueillant afin de faciliter la proximité avec le public. Ces deux opérations ont été réalisées pour un budget de 290 000 euros TTC.

… puis amélioration du confort des usagers
En 2018, l’accent a été mis sur le confort des usagers. En effet, les travaux ont consisté à rénover les vestiaires, les sanitaires et les douches afin qu’ils soient davantage fonctionnels (300 000 euros TTC). Si le nombre de vestiaires collectifs n’a pas changé (6), les usagers disposent de 40 nouvelles cabines et une centaine de casiers, complétés par un espace de convivialité pour les familles. De plus, les sols, les murs et les plafonds ont également été réhabilités et les usagers disposent désormais d’un réseau wifi et peuvent souscrire leurs abonnements en ligne.
Enfin cette année, la dernière étape va comprendre l’accessibilité des personnes à mobilité réduite, avec notamment la création d’une rampe à l’extérieur et, à l’intérieur, un accès aux bassins et l’achat d’un lève personne pour accéder aux plages. De plus, un ravalement de façade sera effectué. Le tout, pour un montant de 300 000 euros TTC. Alors que la piscine du quartier de la Fontaine d’Ouche accueille environ 100 000 personnes par an, la fréquentation est en hausse de 10 % sur les premiers mois de l’année 2019.
Par ailleurs, dès le mois de juin, les travaux de réhabilitation de la piscine des Grésilles, le second établissement aquatique de proximité de la Ville, vont démarrer avec un budget de 3 millions d’euros.

Moderniser les performances énergétiques et le confort des usagers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *