« C’est une petite fierté de pouvoir réaliser ce dont on parle depuis plus de 40 ans. D’autant plus que, depuis la fermeture définitive de la piscine de Bonsecours en 2008, les habitants du plateau est ne disposaient plus de piscine dans le secteur » Philippe Leroy, maire de Franqueville-Saint-Pierre. 

Philippe Leroy

 

Au départ du projet, ce sont huit communes qui se sont rapprochées pour travailler sur un projet de piscine intercommunale pour le plateau Est de Rouen à Belbeuf. Après cinq mois de réflexion et l’étude de 34 groupements d’architecture, le choix s’est porté sur l’agence Coste Architectures. Le programme du projet comprend un bassin de 25 m (6 lignes d’eau), un bassin d’apprentissage d’environ 270 m2, un espace de remise en forme, avec salle de gymnastique et de fitness, mais aussi sauna, jacuzzi et hammam. « C’est une petite fierté de pouvoir réaliser ce dont on parle depuis plus de 40 ans. D’autant plus que, depuis la fermeture définitive de la piscine de Bonsecours en 2008, les habitants du plateau est ne disposaient plus de piscine dans le secteur » a indiqué Philippe Leroy, maire de Franqueville-Saint-Pierre.

La première pierre devrait être posée en septembre 2020 pour une ouverture au public mi-2022.

La phrase de Philippe Leroy, maire de Franqueville-Saint-Pierre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *