« Le nouveau complexe aura une hauteur maximum de huit mètres afin de ne pas perturber le secteur, tout en créant de nouvelles perspectives. On a veillé à ce que la nature soit partie intégrante du projet, avec de nombreux arbres, mais aussi un toit végétalisé » Jean-Luc Rigaut, maire d’Annecy.

Jean-Luc Rigaut

Le projet de rénovation de la piscine des Marquisats retenu par les élus d’Annecy a été présenté en fin d’année (projet suivi en AMO par Adoc). Conçue par l’agence Dubuisson Architecture, elle comprendra deux parties : un espace aquatique et un espace forme. Le premier sera composé d’une halle de bassins, avec un premier d’apprentissage de 200 m², un second d’activité de 125 m², une pataugeoire de 40 m² et un espace extérieur comprenant un bassin nordique de 1 075 m², un de loisir estival de 600 m², une plaine de jeux d’eau de 400 m² et des plages minérales et des pelouses. L’espace forme sera, lui, divisé en deux parties : une sera consacrée au bien-être, avec un bassin de 230 m² dont 100 m² en extérieur, des bains thématiques et saunas ainsi qu’une terrasse extérieure. La seconde partie sera dédiée au sport avec une salle de musculation associative, un plateau sportif et une salle de cours collectifs.

A l’automne 2020, l’établissement fermera ses portes pour débuter les travaux d’une durée de deux ans. Le coût total de la rénovation est de 26 millions d’euros pour un objectif de fréquentation de 307 000 entrées annuelles (contre 120 000 actuellement).

La phrase de Jean-Luc Rigaut, maire d’Annecy.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *