« Les gestionnaires privés sont en train de prendre une place de plus en plus importante sur le marché de la piscine publique » de Nathalie Clément, directrice de l’espace nautique Auguste Delaune à Saint-Ouen (93).

Les nouveaux centres aquatiques sont des équipements de plus en plus complexes à gérer avec de nombreux espaces, beaucoup de personnels… Les collectivités locales n’ayant pas toujours les moyens humains et financiers pour gérer ce type de structures, elles font de plus en plus appel à des sociétés privées pour s’en occuper. Une solution logique qui va dans l’intérêt de la collectivité d’après Nathalie Clément, directrice de l’espace nautique Auguste Delaune à Saint-Ouen : « Les gestionnaires privés sont en train de prendre une place de plus en plus importante sur le marché de la piscine publique. Les communes leur font confiance. Ils ont une vision différente, avec une logique plus financière et axée sur les loisirs et le bien-être. Une orientation en totale adéquation avec ce que recherche le public aujourd’hui. De leur côté, les collectivités font des efforts importants en ce qui concerne l’investissement, mais ont encore beaucoup de travail au niveau du fonctionnement. Elle reste sur l’essentiel, à savoir le développement de la pratique scolaire et la gestion des clubs. Ce sont deux points importants, mais pas les seuls. Il ne faut pas oublier de développer de nouvelles activités et organiser des événements ».

Voir l’interview complète dans le prochain Centres Aquatiques Magazine.

Recevoir Centres Aquatiques Magazine

La phrase d’actu de Nathalie Clément

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *