Les travaux du futur centre aquatique des Dagueys à Libourne, porté par la Communauté d’agglomération du Libournais, viennent de débuter. Les différents choix, au niveau espaces et techniques, permettront au territoire de compter sur un équipement de qualité.

Le territoire étant carencé en matière de piscines, les élus de la Communauté d’agglomération du Libournais ont décidé d’investir dans un nouveau centre aquatique afin de répondre aux besoins des différentes strates de population.

La Communauté d’agglomération du Libournais (Cali) est un territoire carencé en matière de piscines puisque pour plus de 100 000 habitants, seulement 450 m² de plans d’eau sont disponibles. Ainsi, afin de compléter les piscines de Libourne et de Saint-Seurin (un bassin de 25 m chacune), les élus ont décidé d’investir dans un nouveau centre aquatique. “Avec ce projet, la Cali entend répondre aux attentes de tous ses habitants et plus largement à ceux du territoire de l’est girondin puisqu’il n’existe aucune autre structure avant la métropole bordelaise, Bergerac, Périgueux et Jonzac. Nous avons commencé à travailler sur ce projet il y a maintenant 4 ans. Une étude de faisabilité a été réalisée par la société Cap Urbain afin d’identifier précisément les besoins des différentes strates de population : scolaires, clubs et grand public. Les attentes concernaient à la fois l’aspect sportif et la partie détente et animation” indique Jean-Louis Arcaraz, conseiller communautaire délégué aux sports de la Cali.

Situé sur la rive droite du lac des Dagueys, l’équipement va s’insérer dans un quartier où se côtoient pôle nautique international, plage, restaurant, hôtel, bowling, parc économique ou encore centre de remise en forme.

Pour les sportifs, un bassin de 25 m de long, comprenant huit lignes de nage avec 2 m d’eau
de profondeur, sera accompagné d’un bassin d’apprentissage et de récupération de quatre lignes de nage.

Une surface de plus de 30 000 m² pour le futur centre aquatique de libourne

Le futur centre aquatique de libourne, réalisé par Octant Architecture, va pouvoir accueillir entre 180 000 (la première année) et 240 000 personnes par an. D’une superficie totale de 30 406 m², le projet sera composé de plusieurs espaces.

Tout d’abord, l’espace aquatique intérieur comprendra un bassin sportif de 25 m avec 8 lignes de nage et des gradins, mais aussi un bassin de 21 m (4 lignes de nage) servant pour l’apprentissage et la récupération dans le cadre des compétitions. Cet espace sera complété par un bassin de loisirs de 200 m², comprenant une rivière à courant et des animations aquatiques, une pataugeoire de 40 m² et un toboggan de 75 m de long avec une aire de réception de 10 m².

En outre, l’espace bien-être disposera d’un bassin balnéo-détente intérieur (50 m²) et extérieur (40 m²) avec 3 bains thématiques, un espace hammam, sauna et douches massantes ainsi qu’un espace repos avec une terrasse bois.

Par ailleurs, à l’extérieur, les usagers auront accès à un bassin de loisirs de 500 m², une aire de jeux aquatiques, de type splashpad, de 300 m², 4 toboggans et divers espaces de détente : plage minérale, solarium végétal…

“A l’intérieur, les bassins seront carrelés alors que ceux situés à l’extérieur seront en inox. Ces derniers n’étant utilisés que 3 à 4 mois par an, l’inox nous semblait le meilleur revêtement pour faciliter l’entretien” complète l’élu.

A l’extérieur du futur centre aquatique de libourne, les usagers auront accès à un bassin de loisirs de 500 m2, une aire de jeux aquatiques, de type splashpad, de 300 m2 ou encore 4 toboggans.

Les particularités techniques du futur centre aquatique de libourne

L’eau utilisée pour l’approvisionnement de l’intégralité du centre aquatique (bassins, douches…) sera pompée depuis le lac, par l’intermédiaire d’une pompe à débit variable, puis filtrée et traitée, notamment par rayon UV pour détruire les bactéries. “Le lac dispose d’une capacité de 22 millions de m3 d’eau et avec ce système nous allons en utiliser 0,6 % chaque année” précise Jean-Louis Arcaraz. Concernant la filtration de l’eau des bassins d’animation, c’est le système de microfiltration sur membrane céramique qui a été retenu. Il permettra des économies d’eau, un gain de place et une maintenance facilitée. Le traitement de l’eau des bassins se fera à l’ozone et au chlore gazeux. De plus, il a été décidé de récupérer et de traiter l’eau des pédiluves afin d’alimenter les sanitaires et ainsi réaliser des économies substantielles.

Concernant l’énergie, deux systèmes de production de chaleur seront associés. Tout d’abord, une production d’énergie à partir de la biomasse : une chaudière bois avec un appoint par des chaudières gaz haut rendement. Ensuite, une récupération thermodynamique de la chaleur latente de l’air des bassins. Une pompe à chaleur à absorption permettra ainsi de valoriser l’énergie produite par la production biomasse/gaz.

 

Fiche technique 

le futur centre aquatique de libourne

Maître d’ouvrage

Communauté d’agglomération
du Libournais

Architecte

Octant Architecture

BET Structure

SEBAT

BET Fluides

Soja Ingénierie

Fournisseur bassins inox

HSB

Ouverture prévue

Janvier 2020

Coût des travaux

25 976 270 euros HT

Subventions

TEPCV :
1 500 000 euros

Conseil régional Nouvelle Aquitaine :
1 000 000 euros

Conseil départemental de Gironde :
824 000 euros

CNDS : 800 000 euros

Agence de l’eau :
en cours

Ademe : en cours

 

S’abonner au magazine Centres Aquatiques

 

La Cali va combler un vrai manque sur son territoire

Une pensée sur “La Cali va combler un vrai manque sur son territoire

  • 24 août 2018 à 13 h 50 min
    Permalien

    Et pas de plongeoirs de prévus dans ce futur centre aquatique de Libourne
    Encore une fois, des gadgets nautiques qui s’avéreront ruineux loin d’installation de plongeon qui auraient pu valoriser l’une des 4 disciplines de la Natation en piscine : le plongeon acrobatique.
    Une piscine sans plongeoir, c’est un vélo sans la selle, c’est un visage sans le nez.
    Triste.
    Daniel C. Juge national de Plongeon à la Fédération Française de Natation.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *