Les piscines publiques font l’objet d’une importante réglementation concernant les règles d’hygiène et de sécurité, les risques incendie, la surveillance, etc.
En France, l’AFNOR (association reconnue d’utilité publique), coordonne des projets de normes d’application volontaire qui viennent compléter cette réglementation. Focus sur les travaux en cours
.

Dans le secteur des piscines à usage public, la première norme a été publiée au début des années 2000, c’était la norme NF EN 13 451-1 relative aux équipements de piscines, déclinée aujourd’hui en 11 parties. Depuis, d’autres ont suivi comme la NF EN 15288 il y a une dizaine d’années, concernant les exigences de sécurité pour la conception et le fonctionnement. Le processus normatif impose que les normes soient soumises à un examen systématique tous les 5 ans permettant à chaque pays membre, via les commissions de normalisation, de revalider leur application. En France, la commission en charge du suivi de ces normes est composée du ministère de la Santé, du ministère des Sports, de fournisseurs, de fabricants, de distributeurs, de laboratoires, ou encore d’associations de consommateurs. Cette commission est composée d’une cinquantaine de membres inscrits et est ouverte à tous.

Une norme européenne concernant la détection  des noyades

En août 2014, la France a publié la norme NF S52-010 sur les systèmes de vision par ordinateur pour la détection des noyades en piscine. “Du fait qu’elle présente un très grand intérêt pour la sécurité des baigneurs, il a été décidé par la France de la porter au niveau européen et international. Cette décision impliquant plusieurs années de travail afin de satisfaire les exigences règlementaires et besoins de l’ensemble des acteurs des pays membres. Après les différentes étapes, la norme NF EN ISO 20380 a été publiée en décembre 2017” indique Malvina Jucquois, chef de projet normalisation à l’Afnor. Elle décrit les exigences minimales de fonctionnement, de performance et de sécurité et les méthodes d’essai des systèmes de vision par ordinateur utilisés pour la détection des noyades.

Par ailleurs, toujours au niveau européen, la norme EN 1069 concernant les exigences de sécurité des toboggans aquatiques est également en cours de révision et devrait paraître d’ici la fin d’année.

Enfin, la norme concernant le traitement des piscines à l’ozone, NF S52-011 “Piscines publiques – Traitement des piscines à l’ozone – Exigences générales de sécurité et méthodes d’essai” est également en cours de publication et devrait être disponible d’ici septembre 2018.

Révision en cours de la norme  NF EN 15288

Parmi les travaux en cours, il y a la révision de la norme source NF EN 15288. “Publiée en 2008 cette norme avait besoin d’être mise à jour, au niveau de son champ d’application ainsi que sur quelques exigences techniques. Le titre sera également modifié. Il mentionnait uniquement les piscines publiques, alors que désormais nous souhaitons qu’il indique piscines à usage public afin d’intégrer les piscines de type 2 (celles des hôtels, campings…). Nous en sommes au stade de l’enquête publique, il nous reste donc encore quelques mois de travail avant de publier la nouvelle norme” explique Malvina Jucquois.

Une future norme concernant les systèmes de filtration de l’eau des piscines à usage public  en cours de rédaction

En France, le parc de piscines étant vieillissant, les systèmes de filtration de l’eau le sont aussi, et ne sont pas non plus toujours adaptés aux besoins des établissements (concernant leur taille et leur fréquentation…). Ainsi, il a été décidé de travailler au sein de la commission française sur une norme spécifique afin de garantir une qualité d’eau optimale. “Trois réunions ont eu lieu sur le sujet depuis octobre dernier. Nous devrions avoir environ deux ans de travail étant donné qu’aucune norme n’existe sur le sujet. En effet, la qualité de l’eau n’est pas encadrée réglementairement, il existe simplement des informations sur la turbidité. L’objectif est vraiment de mettre en place un document de référence. Une fois cette norme publiée, il pourra être envisagé une reprise dans la réglementation française ou encore le Code du sport, si les pouvoirs publics le décident” conclut la chef de projet normalisation.

Afnor : plusieurs sujets en cours sur les piscines publiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *